Tour de cadran devant un nid

Des hirondelles nichent dans le garage et le grenier (un nid en bas sur une poutre du plancher, un nid en haut sur une poutre du toit). Elles reviennent tous les ans. Manger nos moustiques. Toute la journée les parents foncent dans le garage ravitailler des progénitures affamées. C’est parfait.

J’installe devant le nid du bas un système de prise de son relié à la maison et le 22 juin 2020, j’enregistre pendant 24 heures les allées et venues des adultes et la compétition des petits.

Premiers constats

La journée de travail est longue pour l’hirondelle rustique. Ce jour-là, le soleil se lève à 6h11 et c’est parti. La ronde dure jusque vers 22h10, c’est-à-dire quelques minutes avant le coucher du soleil. Résultat : 15 heures et quelques de chasse et d’aller-retours vers les nids.

Entre-temps, la pie est venue au petit matin piquer des croquettes dans la bassine des chats — et s’est fait chasser par les parents hirondelles parce qu’elle ne dédaignerait pas becqueter un bébé. De leur côté, les chats ont du convenir que l’on pouvait toujours compter sur une chute du nid, mais qu’à part ça, c’était quand même des oiseaux très fuyants.

La grille de la bonnette fait une station parfaite pour souffler deux minutes. Le grave des battements d’aile est très beau, l’appui sur l’air est incroyable pour des surfaces aussi faibles. J’ai de la chance, ces petites bêtes de courses ne l’ont pas prise pour les toilettes.

Accessoirement, on a bien le cycle du congélateur. A gauche, par la porte grande ouverte du garage, on entend l’extérieur.

De 9 à 10

Ma journée à moi commence à 9h : j’enclenche l’enregistreur.

24h de l’hirondelle – de 9 à 10 le 22 juin 2020

Fin de match

Au coucher du soleil, poussez-vous : au lit.

24h de l’hirondelle – de 22 à 23 le 22 juin 2020

Au boulot

Peu avant le levée du soleil, en chasse !

24h de l’hirondelle – de 6 à 7 le 23 juin 2020

Si quelqu’un veut écouter la totalité des 24h, il suffit de demander.

Catégories : Rendez-vous