Des arbres

Quel est le bruit de l’arbre ?

Je lis que les arbres communiquent entre eux, par les racines, par les feuilles, par la chimie (inaudible).

Les arbres bruissent (le vent bouge leurs feuilles).

Les arbres cassent : sous le poids du gel, une branche cède en pleine nuit d’hiver, dans un silence de neige. Les fibres claquent.

L’arbre tombe aussi (dans une expiration de tronçonneuse). Le bucheron vient de relâcher l’accélérateur.

Je lis que les plantes émettent des ultrasons (lorsqu’elles sont en détresse) : pas très audible non plus. Pas de quoi arrêter le bucheron.

Un ami voulait enregistrer le flux de la sève dans le bois vivant.

Les arbres grincent (encore un effet du vent). Les branches s’agitent, les chocs se répercutent dans le bois. Je colle l’oreille contre le tronc : c’est très audible.

L’autre jour (jour de vent), quelque chose miaule dans le vallon. Un arbre. De la maison, on croyait l’appel d’un chaton de la portée introuvable. Quelquefois ça geint.

L’autre jour, ça devait être un ours des cavernes (animal disparu), enfermé entre deux couches de bois d’un millimètre ou deux d’un arbre, les racines à l’air, épaulé par un confrère. Jour de vent encore.

Le temps que j’arrive avec l’attirail, le vent est allé secouer plus loin, souvent. Mais pas toujours.

Vent du 12 octobre 2018 du côté de Pontrieux
Catégories : Rendez-vous